THEOLOGIE CATHOLIQUE.16 fiches gratuites à télécharger. l'essentiel de la THEOLOGIE DOGMATIQUE



   T h é o l o g i e
                    S a c r a m e n t e l l e


       Thèse 11 – L’Eucharistie 

                                                                                                                                 télécharger Fiche gratuite (pdf)


      « Par l’action de l’ES dans l’anamnèse et l’Epiclèse… »

     La thèse offre une triple vision : ecclésiologique, liturgique et trinitaire.

     > ecclésiologique : nous ne devons pas séparer le traité sur les sacrements de celui sur l’ecclésiologie. L’Eglise, la Communauté doit transmettre visiblement et tangiblement dans l’histoire le salut, spécialement par la Parole, mais pas seulement. Egalement par les sacrements, ancrés dans les gestes prophétiques posés par Jésus même. Ces gestes, il les a posés pour que l’Eglise communique son salut (il aurait pu en poser d’autre, ou faire autrement). Ces gestes font l’Eglise : nous défendons ici une ecclésiologie dynamique : l’Eglise se construit peu à peu à chaque fois qu’elle célèbre un sacrement (Baptême, Conf°, Ordination, Eucharistie…), et devient elle-même. Dans l’Eucharistie, le Christ même se rend présent, et s’unit aux croyants.

     > liturgique : les mentions pneumatologiques à l’anamnèse et à l’épiclèse souligne le caractère collectif du sacrement :
             1. anamnèse : nous nous rappelons de ce que le Christ a fait (dans son M P mais aussi toute sa vie…) particulièrement pour les pauvres, les petits…
             2. épiclèse : le mystère passé devient actuel, car le Christ se rend présent…
     > trinitaire : les 3 personnes sont présentes dans l’Eucharistie. C’est la venue de l’ES qui transforme le pain et le vin. La prière est toujours orientée vers le Père (« Père, envoie ton Esprit… »). Enfin, le Christ est présent non seulement dans le pain et le vin, mais aussi dans sa donation totale au Père.

     « … le Christ par son offrande unique au Père se rend présent et s’unit aux siens dans les éléments transsubstantiés de son corps et de son sang glorieux… »

     Comment le Christ se rend-il présent au monde ? à travers la transsubstantiation du pain et du vin, qui sont des réalités de notre vie quotidienne, et que nous pouvons manger, assimiler. Ils sont son corps et sang glorieux, et cet accent sur la gloire nuance l’accent longtemps mis sur la Croix, et le sacrifice. Ce fut toujours le Christ glorieux qui fut célébré eucharistiquement (puisque l’Eucharistie fut célébrée après la Résurrection).

     « ...il partage avec eux un banquet de communion fraternelle... »

     L’Eucharistie, banquet commun autours du Christ, crée une communion fraternelle. La Res tantum est l’unité de l’Eglise.

     « …stimule à l’amour social pour les plus pauvres… »

     Le Christ est souvent au contact des foules affamées. Ce point est très important : si le Christ s’offre à nous, c’est pour que nous aussi, nous puissions nous offrir aux plus nécessiteux. De l’Eucharistie nait la Diaconie. Ce fut toujours le cas dans l’Eglise, depuis le début. Ainsi les ch. 11 à 13 de la 1 Co soulignent ce lien entre l’Eucharistie, le Service des pauvres, la Charité. La pauvreté à laquelle est lié le banquet eucharistique est également celle du péché : le Christ s’assied à la table des pécheurs.

     « …et leur offre un avant-gout du banquet céleste. »

     Les Pères parlent de l’Eucharistie comme « hors d’œuvre, avant gout … » du banquet messianique. Lc 22,28-30 : « "Vous êtes, vous, ceux qui êtes demeurés constamment avec moi dans mes épreuves; et moi je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi: vous mangerez et boirez à ma table en mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël».
     Thomas d’Aquin rappelle ces 3 aspects de chaque sacrement : un aspect commémoratif (faisant mémoire de la Passion du Christ, qu’elle rend présente) ; un aspect démonstratif (mangeant son corps et buvant son sang, nous recevons la Vie en nous, et la mission de Jésus) ; un aspect eschatologique (chaque sct donne un gage de la Gloire à venir, l’anticipe).